Tournée aux Etats-Unis et au Canada.

  • 18 mai : Philiadelphie
  • 20 mai : Florence
  • 21 mai : Providence
  • 22 mai : New York
  • 23 mai : New Brunswick
  • 24 mai : New York
  • 25 mai : Washington
  • 26 mai : Richmond
  • 27 mai : Wilmington
  • 30 mai : Houston
  • 31 mai : Austin
  • 1er juin : Austin
  • 4 juin : Fort worth
  • 6 juin : Kansas City
  • 7 juin : Chicago
  • 8 juin : Toronto
  • 9 juin : Montréal
Sortie de l'album live USA/Canada "The Warrior Kids are alright".

Sortie de l'album "La vie des mauvais garçons" et du 45t "Warrior Kids".

Sortie de l'album "A la gloire des Losers".

Gilles rejoint les WARRIOR KIDS à la batterie et joue dans la foulée à l'Espace Julien de Marseille, avec LA SOURIS DEGLINGUEE. Marc reste maintenant le seul membre d'origine. Le groupe enregistre un nouveau projet durant le mois d'août.


[Denis] - Gilles - Seb - [Stryker] - Marc
WARRIOR KIDS & friends 2008

En attendant la sortie allemande du 45t avec EMSCHERKURVE 77, les WARRIOR KIDS retournent avec plaisir jouer en Suisse.
Le nouveau CD "Fais du rock" s'impose comme un album plus abouti que les précédents. Le groupe confirme son engagement punk-rock, ouvert au reggae et au ska, et revendique parmis ses principales influences CLASH, STIFF LITTLE FINGERS, RUTS...

Nouveau concert à l'étranger. Rude Boys Unity accueille chaleureusement les WARRIOR KIDS à Genève.

Les WARRIORS KIDS s'envolent pour la Suède. Seb a un peu trop bu et demande à un chauffeur de taxi les résultats de l'OM, en français... "Everybody's dreaming" chante the CRACK.


WARRIOR KIDS en Suède

Seb rejoint le groupe et remplace Pierrot, qui n'est plus assez disponible. L'orientation punk-rock du groupe s'en trouve renforcée.
Des mauvaises langues attribuent aux WARRIOR KIDS la paternité du 45t "Hugo sucks".
Sortie de "20 ans... 20 minutes" et du nouvel album "Les Wieux Kons", le meilleur jusqu'au suivant ! Punk Rawk propose une interview.

Sortie des "Kids d'Estrangin", regroupant les deux titres composés pour le concert de 2001.
Un journaliste parisien produit "Carton rouge", mais le CD à peine sorti, l'album est piraté sous la forme d'un 33t !
Les WARRIOR KIDS jouent avec les PORTE MENTAUX. La rencontre avec BB - enfin en paix avec ses démons - sera d'autant plus marquante qu'il prendra "le grand bateau" quelques mois plus tard.

L'hyperactif Philippe Wagner organise le concert du 2 février 2002 dans la capitale. Dès lors le retour des WARRIOR KIDS est pris au sérieux. Le magazine Punk Rawk leur consacre un article et le passage à Paris est immortalisé sur la forme du "live 222".
Premier concert à l'étranger, ¡ Arriba España !


WARRIOR KIDS à Paris

Un fan du groupe propose de produire l'intégrale. Pour fêter la sortie de "official discography" les WARRIOR KIDS jouent à Marseille. "Les Kids d'Estrangin" et "Dangereux" sont intégrés au répertoire. Devant l'excellent accueil le groupe décide de se reformer.

Avec le décès du chanteur des CHERUBINS, Marc et Pierrot ont perdu l'envie de jouer. Ils arrêtent.

L'engouement pour le concert de 1991 pousse des parisiens à produire le 45t "don't tell me lie".

Le concert que souhaitaient des Lyonnais est annulé (comme l'ont été tous les projets de faire jouer les WARRIOR KIDS à Lyon !). Une date unique est organisée à la Maison Hantée de Marseille. A la place de l'événement local prévu, le groupe voit débarquer des fans de toute la France !
Décès du chanteur des CHERUBINS.

Marc rejoint les CHERUBINS et rencontre Pierrot qui deviendra plus tard le guitariste des WARRIOR KIDS.


Pierrot dans les CHERUBINS

L'album "les enfants de l'espoir" sort dans les bacs. 77KK a remplacé la pochette prévue par une création assez moche qui semble inspirée par le premier LP d'ADOLESCENTS. Il est chroniqué dans Maximum Rock'n'Roll qui parle de "irresistible melodic punk numbers" !
Retour à la vie civile. Thierry annonce qu'il arrête le groupe, ce qui entraîne la séparation des WARRIOR KIDS.

Le label parisien 77KK sort "Defferre" sur une compilation, et produit un album que le groupe enregistre en août.
La France a besoin des WARRIOR KIDS et réclame son départ au service militaire, contingent 85/10.

Le 45t est chroniqué dans Maximum Rock'n'Roll, bible indépendante de la scène punk : "a skunk sound raher than the pure oi approach".
Retour en studio pour enregistrer "Ville morte", "Personne" et "Defferre" (alors maire de Marseille et ministre de l'intérieur !).

"Aucune justice en ton pouvoir
Rien n'a changé, les mêmes qui paient
Ta politique et tes magouilles
T'ont permis de te remplir les poches
"


Marc et Thierry

Sortie du 45t "Adolescent". Si les influences du groupe s'étalent du punk à ce qui allait devenir la OI, et du ska au reggae, en passant par certains groupes Mods, le disque est fidèle à l'image des kids de l'Estrangin (nom d'une place marseillaise sur laquelle la jeunesse turbulante se réunissait).

Naissance des WARRIOR KIDS. Thierry rejoint le groupe une semaine avant le premier concert. Enregistrement du premier 45t en août. "Adolescent" morceau écrit en un quart d'heure, paroles et musique...

Le clip "Tommy Gun" passe à la télé, c'est une véritable révélation. Les CLASH font chavirer Marc et Karim dans le punk rock. Ils forment FOREFINGER, première expérience musicale, premières années de répètes et de concerts. Les bases des WARRIOR KIDS sont lancées.


FOREFINGER