Une vie pour un week end

Début de semaine, toujours le même refrain
La même rengaine, vivement le lendemain
Sur la ligne de départ, les couteaux sont aiguisés
Venus de toute part, à vos marques, prêts, partez

Pas de place pour un vainqueur
Un cortège de losers

Une vie pour un week-end, c'est ce que l'on nous vend,
Marchands de vent
Deux jours pour être soi-même, ouaih c'est peu de temps,
Alors marchons devant

Milieu de parcours, beaucoup ont déjà chuté
On a tous un jour eu envie d'abandonner

Délaissés par milliers
Oubliés, humiliés

Une vie pour un week-end, c'est ce que l'on nous vend,
Marchands de vent
Deux jours pour être soi-même, ouaih c'est peu de temps,
Alors marchons devant

Dans les rues, dans les villes, les pays
Tous ensemble les grands et les petits
Lorsque l'on ne rêve plus, on n'a plus rien à perdre
(non, non, non on n'a plus rien à perdre)

Fin de la partie, ton tour est déjà passé
Tu cèdes ta place, sans remord ni regret

Il est temps de partir, pour toujours à jamais

Une vie pour un week-end, c'est ce que l'on nous vend,
Marchands de vent
Deux jours pour être soi-même, ouaih c'est peu de temps,
Alors marchons devant