Hitler épouse Staline

Regarde, les démons d'antan dansent à nouveau sur la scène aujourd'hui
Toute la panoplie des masques poussiéreux est sortie
D'un seul pas ils avancent en cadence et martèlent en choeur ce refrain
C'est le dernier appel, entrez les fidèles

Car Adolphe Hitler épouse Staline ce soir
Oui le rouge tache aussi sur les chemises noires
Sonnent les trompettes, c'est l'allégresse, un holocauste humain
Des millions de morts sans le moindre remord qui jouent les figurants

Ecoute, le chant des sirènes, décibels qui frappent les esprits d'amnésie
Héros et martyrs sacrifiés sur l'autel de l'oubli
Tu craches dans la soupe que tu manges et qui nourrit tes enfants de mépris
Pas de repentance, un soir de vengeance

Oui Adolphe Hitler épouse Staline ce soir
Car le rouge tache autant que les chemises noires
Sonnent les trompettes, c'est l'allégresse, un holocauste humain
Des millions de morts sans le moindre remord qui jouent les figurants

Si le pire est déjà passé
Alors le meilleur est à venir
Les nuits ne cessent de défiler
Et le jour n'arrive jamais

Pas de repentance

Oui Adolphe Hitler épouse Staline ce soir
Car le rouge tache autant que les chemises noires
Sonnent les trompettes, c'est l'allégresse, un holocauste humain
Des millions de morts sans le moindre remord qui jouent les figurants