A l’écart de la mêlée

Le bruit de la foule ne m’a jamais attiré
Les potins, les ragots, toutes les nouveautés
Oh oh tout ça m’est bien égal
Je ne fréquente pas les machines à café
Les bistrots de quartiers ou les salons de thé
Oh oh ni les sorties de bal

Car tout ceci, ce n’est pas pour moi
Celui que je suis, ce que je crois
Regarde toujours d’un air amusé
Je reste à l’écart de la mêlée

J’existe tel que je suis, et c’est déjà bien assez
Dans la vie de personne je ne veux m’immiscer
Oh oh je demeure inflexible
Allez fais comme moi, vis du monde éloigné
Ni bonheur, ni triomphe mais juste résigné
Oh oh un témoin impassible

Mais tout ceci, ce n’est pas pour moi
Celui que je suis, ce que je crois
Regarde toujours d’un air amusé
Je reste à l’écart de la mêlée

Oui tout ceci, ce n’est pas pour moi
Celui que je suis, ce que je crois
Regarde toujours d’un air désabusé
Car tout ceci, ce n’est pas pour moi
Celui que je suis, ce que je crois
Regarde, toujours d’un air amusé
Je reste à l’écart de la mêlée