Les forces de l'ordre

Répression à coups de matraques
Les forces de l'ordre sont arrivées
Des bombes lacrymogènes qui partent
Des coups qui volent, je vois du sang gicler
Des gens blessés, des gens tués
Les forces de l'ordre ont encore frappé
Payés pour tabasser les gens
Payés pour faire un sale métier

Tu cognes sur lui, tu cognes sur moi
Un ordre pourri, un ordre violent
Qui assure la sécurité
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre sont déchaînées
Employés seulement pour cogner
Intervention Sécurité
Armés et toujours excités
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre doivent payer

Les manifs sont vites émoussées
Les révoltes sont vite calmées
Ils terrorisent tout le peuple
Ils sèment la panique de partout
Obéissance et soumission
Subir un ordre instauré
Plus ils frappent et plus ça leur plaît
Leur seule justice est de cogner

Tu cognes sur lui, tu cognes sur moi
Un ordre pourri, un ordre violent
Qui assure la sécurité
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre sont déchaînées
Employés seulement pour cogner
Intervention Sécurité
Armés et toujours excités
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre doivent payer

Rentré le soir à la maison
Tu racontes tous tes exploits
Combien de gens as-tu frappé
Combien d'innocents ont payé
Combien de sang a été versé
Combien de sang as-tu fait couler
Ta femme ne vit que dans l'angoisse
De ne pas te voir rentrer

Tu cognes sur lui, tu cognes sur moi
Un ordre pourri, un ordre violent
Qui assure la sécurité
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre sont déchaînées
Employés seulement pour cogner
Intervention Sécurité
Armés et toujours excités
Les forces de l'ordre sont arrivées
Les forces de l'ordre doivent payer