Hubert est mort

Aujourd’hui Hubert est mort
Je ne réalise pas encore
Ç a fait un bail que l’on s’était perdu de vue
On traînait le samedi soir
Nos âmes en quête d’espoir
Un monde meilleur, on y a tous cru
On partageait cette passion
Pour Clash, Strummer, Jones, Simonon
Topper headon est le meilleur des batteurs

Les murs tremblent sur fond de reggae
Jamaïcains ou punk anglais
Rue d’Aubagne, boulevard de la Corderie
Le monde nous appartenait
Johnny too bad est un paumé
Comme le disait ce bon vieux rock steady

De politique on discutait
Avec Dino on se disputait
Jamais d’accord mais jamais fâché
Tu partais chercher à fumer
Sur ton solex tu déballais
Y a plus d’essence, putain faut pédaler

On s’est tous un peu éparpillé
Certains sont partis, d’autres sont restés
Y en a qui ont eu de la chance
C’est un concours de circonstance
Ensuite les temps se sont durcis
Tout comme la drogue qui a envahi
Les veines de gamins perdus
A jamais ou bien qui l’eût cru
Certains renaissent de leurs cendres
Certains renaissent toujours de leurs cendres

Aujourd’hui Hubert est mort
Comme bien d’autres amis encore
Bandes de salauds, vous m’avez tous laissé tombé
Malgré tout je reste debout
Avec vous j’ai pris rendez-vous
En attendant mes amis, cette chanson, elle est pour vous
Hubert, Hubert la jamaïque t’appelle