Il existe

Il existe beaucoup de gens qui naissent aveugles
Jusqu’à ce que la vérité leur crève les yeux
Aussi beaucoup de gens qui naviguent à vue
Vivent sans repère faute de mieux

Et le grand horloger fait sonner la pendule
C’est notre heure qui arrive, ne soyons pas incrédule
Même si ça nous fait peur, il y a de quoi on le sait
C’est peut-être le bonheur, après tout qui le sait ?

Il existe quelques gens qui ne sont pas aveugles
Mais qui eux ont choisi juste d’être sourds
Ne plus entendre les mots, surtout ceux qui font mal
Les sirènes de la vie, ça leur est bien égal

Et le grand horloger fait sonner la pendule
Notre cœur chavire et nôtre âme bascule
Quelques notes magiques qui jamais ne s’arrêtent
Elles resteront graver pour toujours dans nos têtes

Il existe beaucoup de gens qui naissent aveugles
Mais auraient dû naître muets
Ils parlent à tue tête toute une vie
Sans réfléchir et sans penser

Et le grand horloger nous rappelle à nouveau
De nous souvenir de l’importance des mots
On m’a toujours appris, que tout au long de la vie
On est ce que l’on fait, et pas ce que l’on dit