Les kids de l'Estrangin

Quand les lumières s'éteignent sur la ville
Et que tu ne peux pas dormir
Tu regardes les voitures qui défilent
Au rythme de tes souvenirs
Quand la place de l'Estrangin se vide
Et que le métro ferme ses portes
Tu fredonnes cet air que chantaient les kids
Ca s'appelait "Ville morte"

Cet air pour les kids d'Estrangin, je salue leur mémoire
Ce verre, c'est au nom de l'amitié que tous on va le boire
A leur mémoire

Je repense à Cous' avec son accent
Qui descendait de Paname
Souviens-toi de Grognon qui était torchon
Et insultait toutes les femmes
Quand Cirage sourit de toutes ses conneries
Un samedi après midi
Quand Christophe nous quitte juste après Dauphin
C'est déjà un peu la fin

Cet air pour les kids d'Estrangin, je salue leur mémoire
Ce verre, c'est au nom de l'amitié que tous on va le boire
A leur mémoire

Je me souviendrai de ces moments
Que l'on passait sur les bancs
A dévisager tous les passants
D'un air toujours menaçant
Qu'est-ce qu'on peut être fier parfois inconscient
Lorsque l'on a que vingt ans
Car il reste des taches du sang de mes copains
Sur les marches de l'Estrangin,
Sur les marches de l'Estrangin
Sur la place de l'Estrangin