On gueule

Un nouveau né est endetté
Je n’ai rien inventé
Il n’a pas encore respiré
Qu’il doit déjà du blé
Les français sont les vaches à lait
Qui se font exploiter
Pendant que l’état fait des banquets
Et tout ça à nos frais

Et nous on gueule, on veut nôtre part du gâteau
On gueule, ils ont bouffé tous les morceaux
Mais on a payé l’addition

Faisons ce qu’ils disent, pas ce qu’ils font
Car il nous faut savoir
Les promesses n’engagent personne d’autre
Que ceux qui veulent y croire
On ne fait pas semblant d’être surpris
On n’a rien découvert
Un homme d’état est un bandit
Une vermine, un gangster

Et nous on gueule, on veut nôtre part du gâteau
On gueule, ils ont bouffé tous les morceaux
Mais on a payé l’addition
On gueule, c’est ma tournée, sers nous à boire
J’vais pas laisser un putain de pourboire
Rendez-moi ma monnaie

Allez, achète c’est la rentrée
Il te faut consommer
Les caisses sont vides, ce n’est pas grave
On va les renflouer
Dans le rayon des nouveautés
Oh mon Dieu, un impôt
Non ce n’est pas une promotion
Mais juste un piège à cons

Et nous on gueule, on veut nôtre part du gâteau
On gueule, ils ont bouffé tous les morceaux
Mais on a payé l’addition
On gueule, c’est ma tournée, sers nous à boire
J’vais pas laisser un putain de pourboire
Rendez-moi ma monnaie